Archives du mot-clé Nouvel Elan

Ambition UEVE rejoint NOUVEL ELAN pour l’UEVE

Ambition UEVE rejoint NOUVEL ELAN pour l’UEVE

Ménad Sidahmed avait précisé sur son blog, il y a de cela un mois, sa volonté de contribuer au débat de l’avenir de l’Université d’Évry. Cette volonté avait suscité de très nombreux échanges et un fort sentiment d’adhésion, tant au niveau des personnels et des étudiants de l’université, que dans les autres établissements du territoire.
Aujourd’hui, cette participation au débat sur l’avenir de l’université d’Évry, en formulant un projet ambitieux, cohérent et réaliste apte à surmonter l’inertie d’un conformisme qui aurait souhaité une élection sans débat et sans projet réel, a amené Ménad Sidahmed à engager un dialogue avec la liste NOUVEL ELAN pour l’UEVE soutenue par le SNESUP et le SNASUB-FSU, avec le constat commun que les propositions, élaborées dans des groupes de travail, depuis plusieurs mois, étaient largement compatibles avec son projet de Campus scientifique et technologique sur le territoire d’Évry-Corbeil.
C’est pourquoi, il a estimé nécessaire à présent de passer à l’acte et d’apporter son soutien à la création d’un large rassemblement réunissant les candidats qui ont apporté leur soutien à sa contribution AMBITION UEVE, les candidats de la liste NOUVEL ELAN et les syndicalistes du SNESUP et du SNASUB-FSU.
Selon lui : « Pas une voix ne doit manquer pour que la liste NOUVEL ELAN AMBITION UEVE remporte la majorité des sièges et dispose ainsi des moyens pour mettre en œuvre un projet ambitieux, cohérent et réaliste. »

NOUVEL ÉLAN POUR L’UEVE – AMBITION  UEVE
AVEC LE SOUTIEN DU SNESUP ET DU SNASUB-FSU

Publicités

Liste issue du rassemblement de trois composantes pour les trois Conseils

nouvel elan snesup snasub

Nouvel Elan pour l’UEVE – Ambition-UEVE
Liste soutenue par SNESUP et SNABSUB-FSU

Liste de large rassemblement
autour d’un projet clair, ambitieux et réaliste
porté par une équipe engagée et compétente

Une liste de Rassemblement
La liste est issue du rassemblement de trois composantes :
– Nouvel Élan qui a structuré collectivement des propositions pendant plusieurs mois dans des groupes de travail ;
– de l’apport des sympathisants du SNESUP-FSU et du SNASUB-FSU qui ont participé à toutes les séances de travail
– et d’un groupe qui a pris position en faveur du projet « Ambition UEVE » de Ménad Sidahmed, directeur de l’ENSIIE, grande-école publique d’ingénieurs, partenaire de l’UEVE
et Président d’Evry Sciences et Innovation (ESI)

Liste intégrale à télécharger

Mardi 14 octobre : Assemblée Générale de Nouvel Elan, SNESUP-FSU et SNASUB-FSU

Invitation à l’Assemblée Générale
de 
Nouvel Elan, SNESUP-FSU et SNASUB-FSU
ce mardi 14 octobre de 12h.30 à 14h.00
en salle A312 (bâtiment du 1er cycle)

nouvel elan snesup snasub

Les conditions de travail à l’Université d’Evry se dégradent dangereusement. Les différentes directions qui se sont succédé n’ont pas su faire de notre campus un ensemble dynamique, puissant et attractif ancré dans son territoire. Si la situation actuelle perdure, nous allons être absorbés par l’UPSay et perdre notre identité. Or, nous sommes fiers de défendre une Université pluridisciplinaire de proximité et de grande qualité pour les formations et la recherche.

Nous voulons que l’Université d’Evry puisse bénéficier du label Paris-Saclay pour rester attractive nationalement et internationalement. Nous voulons également rester libres de nos choix stratégiques en matière de recherche et de formation en particulier.

La force de la nouvelle gouvernance que nous proposons sera d’agir en concertation avec l’ensemble du personnel pour mettre en cohérence les choix stratégiques et politiques. L’organisation des services et les conditions de travail doivent redonner du sens aux missions de chacun. Et ainsi, lutter efficacement contre le découragement et la lassitude qui gagnent depuis plusieurs années de nombreux agents insuffisamment écoutés et respectés.

Nous vous attendons très nombreux mardi. Venez débattre avec nous et apporter vos propositions pour améliorer ce programme qui deviendra ainsi le vôtre. Un programme provisoire dans sa version intégrale et dans son résumé sont à votre disposition.

APPEL A CANDIDATURE

Parce que notre liste vise à rassembler toute la communauté
et se refuse à être corporatiste et à visée « hors sol »,
nous vous proposons de présenter votre candidature
ou simplement à apporter votre soutien
en remplissant le document joint
et à le retourner à philippe.naszalyi@univ-evry.fr

Programme de la liste conduite par Nouvel Elan, SNESUP-FSU et SNASUB-FSU

nouvel elan snesup snasub

Pour une université de qualité qui valorise la recherche,
la formation et améliore les conditions de travail
et de vie des personnels

Le mode de fonctionnement issu de la LRU a montré ses limites. Il renforce les inégalités entre les universités et les formations. Il s’oppose aux missions premières des universités françaises qui consistent à assurer un enseignement de qualité tout au long de la vie et pour tous. Nous refusons cette logique régressive.

La force de notre gouvernance sera d’agir en concertation avec l’ensemble du personnel pour mettre en cohérence les choix stratégiques et politiques, l’organisation des services et les conditions de travail de façon à redonner du sens aux missions de chacun et de lutter efficacement contre le découragement et la lassitude qui gagnent depuis plusieurs années de nombreux agents insuffisamment écoutés et respectés.

Il faut donc proposer d’autres missions pour notre université. Le rôle du/de la Président (e) et de l’équipe dirigeante de l’université d’Evry est de s’adresser à l’État et aux collectivités territoriales car notre université est insérée dans un territoire, pour qu’ils assument pleinement leurs responsabilités. Cela implique non seulement une concertation permanente avec le Rectorat et le Ministère de l’Enseignement supérieur, mais également la volonté d’un partenariat exigeant avec toutes les instances pour valoriser notre potentiel et ne plus subir de réduction injustifiées de nos moyens de financement (postes, heures d’enseignement, etc.). Cette approche stratégique doit être reliée en permanence avec de meilleures conditions de travail pour tous les agents (enseignants, enseignants-chercheurs, BIATSS) au quotidien.

Nous exigeons que la masse salariale de notre université soit sécurisée grâce à une globalisation des fonds reçus. Nous proposerons d’autres indicateurs que la seule réduction des coûts ou la rationalisation des moyens pour préparer notre avenir.

L’université d’Evry pourra bénéficier du label Paris-Saclay pour rester attractive nationalement et internationalement tout en restant libre de ses choix stratégiques en matière de recherche et de formation en particulier. L’université d’Evry apportera à Paris-Saclay toute la force et la cohérence de son  mode de fonctionnement fondé sur l’interdépendance des disciplines en matière de recherche et de formation dans les sciences du vivant et des techniques, les sciences humaines et sociales et les humanités. Le progrès humain est fondé sur la synergie de toutes les sciences et non sur la valorisation exclusive de quelques-unes. Il ne s’agit pas simplement de faire cohabiter sciences « exactes » et sciences « humaines » mais de les mettre ensemble en mouvement afin de créer la cohésion et la dynamique la plus favorable au développement économique et social global. C’est le potentiel scientifique du site évryen et les coopérations renforcées avec l’ensemble des partenaires du territoire qui donneront une plus grande valeur ajoutée à notre université.

En matière d’offre de formation et de vie étudiante, nous proposons de :

  • Renforcer l’attractivité locale, nationale et internationale de nos formations,
  • Nous engager activement pour une reprise du soutien à la réussite en Licence,
  • Promouvoir un droit à la formation pour tous, tout au long de la vie,
  • Renforcer la professionnalisation dans son ancrage territorial en collaboration avec l’ensemble de nos partenaires,
  • D’investir dans le numérique sur un mode collaboratif et non élitiste.
  • Un renforcement des recherches interdisciplinaire/pluridisciplinaire ainsi que les liens entre formation, recherche et relations internationales,
  • De placer l’innovation scientifique, pédagogique, sociale et institutionnelle au cœur de notre projet pour la recherche.

En matière de politique de recherche et d’innovation, nous proposons :

  • Une gestion offensive et un suivi constant des relations avec nos partenaires socio-économiques,
  • Un renforcement des recherches interdisciplinaire/ pluridisciplinaire ainsi que les liens entre formation, recherche et relations internationales,
  • De placer l’innovation scientifique, pédagogique, sociale et institutionnelle au cœur de notre projet pour la recherche.

En matière de culture(s) et développement territorial durable, nous proposons :

  • De faire de notre université un haut lieu de culture(s) et d’échange faisant appel à toutes les disciplines et tous les usagers qui en se combinant devraient s’enrichir mutuellement et encourager la cohésion.
  • D’améliorer le cadre de travail et d’étude par un véritable projet de développement durable,
  • D’être un pôle de réflexion sur les enjeux locaux et globaux et de proposition de formations universitaires liées au développement durable
  • Dynamiser la collaboration entre notre université et les responsables locaux y compris les responsables du monde associatif de notre territoire d’ancrage.

En matière de relations internationales, nous proposons de :

  • Participer à l’attractivité de l’établissement en augmentant la visibilité internationale de sa recherche et de sa formation et en impulsant une forte culture d’internationalisation,
  • Donner aux étudiants et personnels de l’université la possibilité de s’épanouir professionnellement et personnellement grâce à des parcours internationaux,
  • Participer activement et prioritairement dans le cadre de Paris-Saclay au développement de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur et la Recherche.

Cependant, la connaissance n’est pas un « marché » et une composante de la concurrence entre individus, entre établissements et entre Régions pour imposer une vision strictement économique et à court terme de la formation et de la recherche. Nous voulons augmenter l’offre de formation et le potentiel de recherche de notre établissement avec toute sa richesse et sa diversité dans le cadre d’un développement durable qui privilégie la coopération et la solidarité plutôt que la rivalité et la concurrence. Non à l’université d’Evry comme tour d’ivoire aux antipodes de la démocratisation de l’enseignement supérieur, dont le seul objectif serait d’obtenir la meilleure place au classement de Shanghai avec son palmarès et ses seuls objectifs chiffrés. Oui à un campus d’Evry renforcé comme ensemble local démocratisé ouvert à l’international, à la recherche de haut niveau et aux formations de qualité.

Une version complète du programme est également disponible sur
https://electionuniversiteevry2014.files.wordpress.com/2014/10/programme-nouvel-elan-snesup-snasub-2014-complet2.pdf